En Avoir Ou Pas

…des amis, un amoureux, un boulot, de l’argent, des nouvelles fringues, une maison, des idées, des opinions, un blog…

Les Samedi -euh Dimanche- du Geek: Web 2.0 ?? novembre 11, 2007

Et bien les amis on a tellement discuté hier sur le thème de « est-ce que je révèle l’existence de mon blog au monde entier qui généralement s’en fout complètement » (j’ai bien résumé?), que j’en ai OUBLIE qu’on était samedi et que le samedi, ben on a une rubrique fixe sur les trucs de geek. (Encore que c’était un peu une discussion geek quand-même, hein). Tant pis, on va faire un dimanche du geek pour se rattrapper.

Or donc j’ai lu a plusieurs reprises cette semaine sur différents blogs qu’une question existentielle se retrouve sur les lèvres de nombreuses personnes, qui ent plus ont un peu peur de demander tellement le truc est censé être évident: c’est quoi le web 2.0 ?? Ah ça on peut dire que le terme est très usité en ce moment, voire même galvaudé, mais vraiment pas tout le monde sait ce que ça signifie. Je m’en vais donc tenter d’éclairer votre lanterne.

Il y a bien longtemps, dans la première moitié des années 1990, le web en était à ses balbutiements. C’était un réseau qui reliait essentiellement des universités et des chercheurs – un VRAI truc de geek, voire même de nerds. Pendant longtemps, le web a fonctionné selon ce même modèle, qui consistait à mettre de l’info à disposition sans se soucier que ça ait une jolie forme (c’était le règne du jaune fluo sur fond noir, croyez-moi c’était une dure époque).
On peut dire en bref qu’à cette époque, le web de première génération était:
– statique: on y trouvait de la lecture, point barre, aucune interaction possible
– élitiste: pas tout le monde était capable d’aller y mettre son site, loi de là
– plutôt fiable au niveau contenu, avec une certaine valeur « encyclopédique » puisqu’il fallait être drôlement malin pour y mettre quelque chose, et que seuls des gens bien informés avec des connaissances approfondies de leur domaine postaient du contenu sur le web.

Fin des années 1990, un virage s’est amorcé. Les sites commerciaux ont connu un sacré essor, non seulement les petits sites de présentation d’entreprise mais aussi les sites de vente en ligne tels qu’amazon. Le web était en pleine expansion, on voyait le nombre de sites augmenter de manière vertigineuse.
De nouveaux types de services sont apparus, destinés au commun des mortels, tels que les boîtes mails (yahoo, hotmail…), les programmes d’instant messaging ou chat (MSN…) et même certaines communautés de discussion thématique (auféminin.com). Je pense que ces communautés qui ont amorcé le changement, en donnant la parole à tout un chacun et en permettant l’interactivité dans les forums.

Mais ce qui a lancé le Web 2.0, ce sont en grande partie les blogs.
Les blogs pullulent sur le web, il y en a des dizaines de millions – personne n’arrive vraiment à donner de chiffres. Et aujourd’hui c’est à l’importance du nombre de blos, et non plus de sites, que l’on mesure l’importance d’internet.
Avec les blogs, c’est le commun des mortels qui reprenait le web en mains. N’importe qui pouvait désormais faire entendre sa voix, diffuser son avis avec un coût proche de zero et sans aucune connaissance technique. L’interactivité devenait maximale: après avoir subi un contenu imposé et très souvent commercial (le scientifique étant plutôt resté confiné dans un public restreint), les utilisateurs rerenaient le pouvoir et racontaient ce qui les intéressait vraiment.
Surfant sur cette vague, de nouveaux services sont apparus: les wikis (Wikipedia étant le meilleur exemple) où chacun met son savoir à disposition d’autrui, mais aussi les réseaux sociaux comme MySpace ou Facebook. Comme pour les blogs, la connaissance technique nécessaire est proche de zero, et le contenu et créé par les utilisateurs.

Ma définition du web 2.0, c’est ça: le web rendu à ses utilisateurs.

Evidemment j’en profite moi-même tous les jours. Mais dans une certaine mesure cela a des incovénients:
– d’abord le contenu du web n’a plus la valeur scientifique qu’il a pu avoir à ses débuts: quand on se base sur wikipédia ou sur un blog pour trouver une info, et que n’importe qui a pu écrire l’article, comment être sûr de la justesse de l’information?
– ensuite une certaine confidentialité a disparu. Bien sûr les utilisateurs aiment partager des tranches de leur vie et interagir. Mais ça signifie que tout le monde y a accès, même un employeur potentiel par exemple. Comme l’écrivait un gourou du marketing sur son propre blog: « si vous ne voulez pas que votre (futur) patron le sache, ne l’écrivez pas sur votre blog. Parce qu’aujourd’hui avant de vous embaucher, un patron va forcément aller voir ce que vous faites sur le web. D’ailleurs si vous n’y faites rien, cela pourrait jouer en votre défaveur ».

Alors, ça vous inspire quoi tout ça?

Moi ça m’inspire que ça fait beaucoup de neurones à faire travailler pour un dimanche matin et que je tâcherai de plus louper le coche le samedi!!

Publicités
 

15 Responses to “Les Samedi -euh Dimanche- du Geek: Web 2.0 ??”

  1. anaïs Says:

    ça m’inspire que chuis gâtée, vu que tu as répondu à ma question sans le savoir… si c’est pas ça le Web 2.0, je vous le demande 🙂

  2. Annouchka Says:

    Bravo pour cette définition claire et précise, pour un dimanche matin tu t’en sors plutôt bien ! Je n’aurais pas fait mieux car tu t’es carrément attaqué à l’historique et du coup j’ai appris plein de choses grâce à toi. C’est vrai que je ne m’étais jamais posé la question quant à la véracité des contenus. En plus comme j’ai tendance à penser que les gens sont plus intelligents que moi je crois souvent tout ce qu’on me dit 🙂 Par contre je pense qu’on peut tout de même faire confiance à Wikipedia dont les contenus sont vérifiés et corrigés en permanence. Enfin je dis ça mais j’en sais rien !!

  3. Marie D. Says:

    @ anaïs: ah il me semblait bien avoir vu la question quelque part! 😉

    @ annouchka: je vais hélas te désillusionner mais non wikipédia n’est pas vérifié et corrigé en permanence. C’est tout au plus monitoré pour éviter le spam, comme partout, mais comment venux-tu vérifier tout ça?
    Il y a eu récemment un procès qui a déchargé wikipédia de toute responsabilité dans une affaire où qqn avait écrit un artcile volontairement diffamatoire sur qqn d’autre. Le juge à statué que le wiki n’est qu’une plate-forme qui n’a pas de responsabilité sur son contenu. Il a juste la responsabilité d’effacer un contenu quand il a été informé qu’il était faux.

  4. Clyne Says:

    Coucou,

    Il y a une partie de ton article qui m’interpelle particulièrement car elle me rend perplexe depuis bien longtemps… il s’agit du fait qu’un futur éventuel employeur lise notre blog.
    Dans certains secteurs d’activité ne pas avoir de blog est limite considéré comme un crime (j’exagère à peine) car ce dernier est finalement une vitrine de ce que l’on peut faire tout d’abord techniquement et également de notre capacité à nous exprimer intelligemment… Et je trouve que c’est un sacré cercle vicieux car même si mon blog était techniquement bien fait et qu’il reflète mes compétences, je n’aimerais que mon employeur y ai accès car j’y raconte des choses personnelles voire futiles pour certains sujets et avec un ton que j’espère léger… alors que devrait-il penser d’une fille qui raconte ce genre de choses…? Serait-elle pour autant futile au travail et incompétente?

  5. trop geek pour moi tout ça!!

  6. Marie D. Says:

    @ clyne: tout à fait d’accord! une de mes motivations à garder l’anonymat est que mon employeur est mes collègues n’aboutissent jamais ici! Clairement ce sont des collègues et pas des amis, je tiens à ce que les choses restent bien séparées!
    Malheureusement quand on bosse dans le marketing, avoir un blog est de bon ton. J’ai la chance que mon employeur actuel s’en fiche mais dans le futur ça pourrait être un problème… Au pire il me faudra créer un blog « officiel » montrable à des collègues.

    @ arti: meuh non mon artichaut, tu nages en plein dedans toi aussi!

  7. Myrtille Says:

    Bon j’ai pas encore lu les comm. mais Marie j’ai eu des cours à la fac sur ‘l’histoire d’Internet » et figure toi que le début de tout ça date de dizaines d’années avant 90 ! Ok j’ai un eu oublié, mais ça m’avait pourtant passionnée (des mes souvenirs !) … merci aux universités américaines et pour une fois à l’armée …

  8. Myrtille Says:

    Ah oui, et puis aussi (ça n’a rien à voir désolée) si un jour vous tombez sur le plannisphère des ‘réseaux’ mondiaux … c’est un truc incroyable, toute cette fibre optique dans les océans …

  9. Marie D. Says:

    @ myrtille: oui je vous ai fait la version courte mais j’ai eu droit à ce cours aussi, et l’arpanet, le protocole tcp-ip et tout ça, ça date de la guerre froide, années 60-70!! Je me suis limitée au web comme on le connaît en faisant l’impasse sur ses ancètres. Merci pour ton souci de la précision en tous cas 🙂

  10. poutchi Says:

    ce que j’en dis, c’est que comme dans la « vraie » vie, il faut rester soi-même, intègre, honnête et respecteux. Si on respecte cela le reste ne devrait pas poser de problème, que ce soit privé ou professionnel 😉
    Bisous et merci pour ces infos « webbesques » !

  11. Marie D. Says:

    @ poutchi: je suis d’accord dans une certaine mesure; indépendamment de respect ou d’honnêteté, un employeur potentiel qui ne te connaît pas peut se faire une certaine idée de toi en lisant ton blog, qui n’est pas forcément conforme à ta « personnalité professionnelle » tu me suis?

  12. cyborgjeff Says:

    Hello, donnant justement une formation « Les nouveaux outils du Web ».. j’ai eu à me poser la question qu’est-ce que le Web 2.0… Utilisé à toute les sauces… Pour beaucoup de parleur, le WEB 2.0 est avant tout une ligne graphique, qui montre un contenu de manière plus «  »conviviale » »…

    Plus honêtement, je pense que ce sont des outils qui rende le WEB plus proche de leur utilisateur : comme tu en parles également : Les Blogs, Les Wikis, Les réseaux e-sociaux… mais aussi les Podcast et le merveilleux Flux RSS.

    Dans ma formation, nous parlons des Blogs, du Wiki, des Flux RSS et des Podcasts.. mais je pense qu’il y aura lieu de s’intéresser aux réseaux e-sociaux.

  13. Marie D. Says:

    @ cyborgjeff: bienvenue! c’est un sujet passionnant, je suis presque intarissable sur la question 🙂 Les réseaux sociaux évoluent très vite, c’est difficile à suivre, MySpace est en grande perte de vitesse, et Facebook après un énorme boum amorce la descente, tandis que Google prépare son projet dans son coin… Pour les spécialistes en marketing, ça devient difficle de suivre!

  14. cyborgjeff Says:

    Oui ! ca ne m’étonne pas.. Je n’ai jamais accroché à MySpace. Je suis auteur compositeur, et je trouve ce lieu de partage musical absolument ringard! étroit, .. je dirais même moche (car les gens peuvent le « designer », mais le résultat ne donne rien…) Image de fond trop voyante, player grossier.. bref, une catastrophe.

    J’ai adhéré il y a peu (mm la semaine passée) à Facebook. Il probablement en chutte, mais pour la francophonie, le fait qu’il ne soit pas traduit me semble être un grand obstacle !

    Coté Google, aillant accroché à Netvibes, j’y suis resté fidèle, mais je pense qu’il sera certainement plus aprécié par les internautes,.. Google est connu,… Il y a les Widgets (c’est bizarre, les gens ne jure que par les Widgets !.. Hier encore, une collègue qui voulait préparer un sujet sur les Flux RSS, croyait qu’un Widget était un Flux RSS ;)…

    « alors l’horloge récupère toutes les secondes un fichier XML avec la nouvel heure non ? »

    lol

    bon je garde ce blog dans un coin de mon netvibes.. car il m’a l’air assez sympa à lire 😉

  15. Marie D. Says:

    @ cyborgjeff: merci 🙂 c’est vrai que le web pour tous ça a ses avantages mais au niveau design c’est souvent plus désastreux qu’autre chose 😉


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s