En Avoir Ou Pas

…des amis, un amoureux, un boulot, de l’argent, des nouvelles fringues, une maison, des idées, des opinions, un blog…

Dans la vie il y a 2 choses importantes: un bon matelas et une bonne paire de souliers. Parce que quand on n’est pas dans l’un, on est dans l’autre. octobre 3, 2007

Filed under: Copinons un peu,Fièvre acheteuse,Ma vie en technicolor — Marie D. @ 6:57
Tags:

* dixit: mon papa.

Il faut que je vous fasse une confession: les chaussures et moi, ça fait deux. Ben oui, on a un passé difficile, et j’ai du mal à pardonner.

A l’âge de 13 ans, j’ai poussé comme un champignon,  je suis passée en quelques mois d’ 1m63 à 1m75, et bien entendu mes petons se sont cru obligés de suivre en sautant du 39 au 41.
Vu de loin c’est comique mais à l’époque j’ai pas trop rigolé. Surtout qu’en même temps mes roploplos sont aussi passés au bonnet C, et croyez-moi à 13 ans on ne sait pas quoi faire d’un corps pareil, en tous cas moi je ne savais pas. Si j’avais été maligne j’aurais essayé de tirer parti de mes atouts et tous les garçons auraient été à mes (grands) pieds (on peut rêver), au lieu de ça j’ai développé une stratégie qu’on pourrait résumer par « planquons tout ça le mieux possible ». (Et aussi une stratégie d’approche desdits garçons intitulée « tâchons de leur ressembler pour mieux les approcher » qui n’a pas porté des masses de fruits… à 13 ans j’aurai vraiment eu besoin d’être coachée par une grande soeur!)

Comme il n’y avait pas de 41 au rayon fillette et qu’au rayon dames c’était limite, et de toute façon uniquement dans des modèles qui ne convenaient pas à mon âge, je me suis retournée vers les chaussures de sport.
Seulement là, pas de bol non plus: Nike et cie ne faisaient alors pas de chaussures pour femmes au-delà du 40 (maintenant ils font du 42 et tout le monde trouve ça normal, mais c’était il y a 17 ans déjà, ne l’oublions pas).
Donc, ô glorieuse idée, je me suis dirigée vers le rayon hommes, d’ailleurs ça collait parfaitement avec ma stratégie d’approche foireuse de la gent masculine, donc ça semblait vraiment le meilleur plan. Et comme j’aimais pas être serrée dans mes shoes, et que chez les hommes il y avait de la marge de manoeuvre, ben j’ai opté pour du 43. Pas peur, la fille.

Et c’est à cela que s’est résumé ma politique chaussures durant quelques années. Après j’ai voulu revenir aux chaussures de filles, qui bien évidemment me faisaient souffrir le martyr en comparaison des baskets taille 43 (c’est dur de se réhabituer à l’incomfort) – mais entre les chaussures et moi, c’était cassé définitivement.

Aujourd’hui encore, la recherche de chaussures est une corvée que j’effectue le moins souvent possible. Je n’en achète une paire que lorsque la précédente est bonne à jeter ou que j’ai une nouvelle tenue qui ne va avec aucunes de celles que je possède (surtout que j’en ai pas des masses, évidemment, on a vite fait le tour). Et c’est toujours un calvaire de les essayer, de torturer la vendeuse parce qu’elles me font toutes mal et qu’il faut aller me chercher 10 autres paires dans l’espoir que…, et parfois de repartir bredouille et frustrée.
Les bottes font partie des varitétés à problème because mes gros mollets. Enfin, gros… je suppose que quand on porte du 40 en pantalon,  on a des mollets qui devraient être considérés comme normaux par l’industrie, hein. Ben non: 9 paires de bottes sur 10 sont impossible à fermer quand portées par moi. Une vendeuse m’a même dit un jour que j’étais « trop bien nourrie » – tu la vois ma carte Visa, con**sse? ben elle et moi on s’en va dépenser ailleurs-.

Donc la paire de bottes, ma fameuse paire de bottes noires en cuir Hush Puppies payée 75€ grâce à une ristourne miracle, cette paire de bottes n’est pas « à la mode ». Mais mes mollets rentrent dedans et elles ne me font pas mal aux pieds. Et elles sont hyper classiques, donc virtuellement indémodables.
Avec un peu de chance je vais pouvoir la porter 3 années d’affilée, ce qui m’évitera de vivre le calvaire du magasin de chaussures à nouveau l’hiver prochain.

Et sur ces bonnes paroles, je vous les montre enfin (clic pour agrandir) :

s8000102.JPG

PS: le premier qui fait une réflexion sarcastique sur mes mollets, je le balance à l’anti-spam, c’est compris?

Publicités
 

14 Responses to “Dans la vie il y a 2 choses importantes: un bon matelas et une bonne paire de souliers. Parce que quand on n’est pas dans l’un, on est dans l’autre.”

  1. Londoncam Says:

    Mais ils sont tres beaux tes mollets ! Et j’ai toujours eu un probleme de tailles de mollets pour les bottes, meme a l’epoque ou je faisais du 42. Une amie avec qui je suis allee en essayer recemment a hallucine quand elle a vu que la plupart des bottes ne fermaient pas sur mes mollets, qu’elle ne trouvait pas difformes (et ils ne le sont pas). J’ai le mollet tres muscle. Il est donc bien galbe, mais epais !
    Ma meilleure amie a, elle, le probleme inverse, les mollets trop fins qui flottent dans les bottes…
    En tout cas les tiennes sont tres belles, tu as bien fait de les acheter.
    Et je te signale au passage cet ancien article de Caro, si tu ne le connaissais pas…
    http://penseesderonde.mabulle.com/index.php/2006/09/09/90410-bottes-pour-mollets-ronds-the-liste

  2. Marie D. Says:

    @ londoncam: merci pour le lien, je ne l’avais effectivement pas vu, ce post.
    Il y a un grand complot de l’industrie contre les mollets ronds, je suis d’accord!

  3. Myrtille Says:

    Franchement c’est pas que je boude, mais l’angoisse du mollet je ne connais que trop bien !!!

  4. Marie D. Says:

    @ Myrtille: ça m’a tout l’air qu’on est nombreuses dans le même sac!!

  5. jahzz Says:

    moi le problème de mes mollets c’est pas la rondeur mais la pilosité.
    mais bon pas de problème avec les bottes, mais bon avec les bottes en caoutchouc…

  6. Marie D. Says:

    @ jahzz: ben oui c’est normal pour un homme! lol

  7. Myrtille Says:

    Je note que ton papa est un sage …

  8. Marie D. Says:

    @ Myrtille: il en a un tas d’autres comme ça, et ma grand-mère (a mère) était une véritable encyclopédie du genre!

  9. Flannie Says:

    Elles sont très chouette ! Moi, je n’ai pas encore trouvé celles qui correspondaient à mes pieds, mes mollets et mon budget…. mais j’y crois toujours 😉

  10. Marie D. Says:

    @ Flannie: il faut persévérer dans les recherches!

  11. Eugénie Says:

    Elles sont ravissantes ces bottes, et correspondent tout à fait à ce que j’ai écrit dans « Ode à l’indépendance »: ca fait plaisir de voir des bottes féminines et n’ayant pas peur d’arborer leur propre style.

  12. Eugénie Says:

    Ah oui, le coup du mollet je l’ai déjà eu en essayant des chaussures de ski. La vendeuse revêche m’a lancé un narquois « vos mollets sont trop gros ». Non, mais! Je ne lui avais pas demandé son commentaire.

  13. Marie D. Says:

    @ Eugénie: je suis bien contente qu’elles te plaisent! Et les vendeuses, ras-le-bol!!

  14. lucette Says:

    Ca fait des heures que je cherche des bottes comme ca sur le net et Je veux les memes, c’est tellement feminin, juste comme il faut 🙂


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s