En Avoir Ou Pas

…des amis, un amoureux, un boulot, de l’argent, des nouvelles fringues, une maison, des idées, des opinions, un blog…

NaNoWriMo kézako? octobre 2, 2007

Filed under: Ailleurs sur le web mondial,Ma vie en technicolor — Marie D. @ 7:23
Tags: ,

Or donc je vous ai déjà expliqué à quel point j’aime écrire, ce qui fait que régulièrement tous les ans je me laisse tenter par les sirènes de NaNoWriMo. Mais qu’est-ce que c’est que ce truc, vous allez me dire, et je ne peux pas vous blâmer de ne pas le savoir.

National Novel Writing Month: le mois de la rédaction de roman. Et le mois en question c’est novembre.
Ca marche comme ça: vous commencez à écrire le 1er novembre à minuit (ou le lendemain matin si vous voulez, on n’est pas de la gestapo, mais tant pis pour vous si vous préférez perdre 8 heures à dormir plutôt qu’à écrire) et vous avez jusqu’au 30 novembre à minuit pour terminer un roman de 50.000 mots minimum.
Interdiction de travailler sur un truc commencé avant la date. Pas question d’accumules les mots écrits sur différents travaux, non non non. Un seul roman, un seul mois, 50.000 mots.

Si vous décidez de vous y mettre, vous ne serez pas seul, des milliers de gens dans le monde font comme vous au même moment, et ils se retrouvent tous sur le site de la communauté NaNoWriMo. Il y a des forums où vous pouvez discuter avec des gens de votre région, ou des gens qui écrivent dans le même genre que vous (ça va de la chick lit à la science fiction en passant par le polar et la fantasy…). C’est vraiment très sympa.

L’année dernière j’ai du culminer à 7000 mots. Faut dire qu’en Novembre j’avais à la fois : un nouveau job, un événement à organiser pour 250 personnes (truc de boulot dine d’un mariage princier), mes cours du soir de webdesign, un déménagement en vue le 1er décembre, un nouveau jules (celui là non plus n’a pas passé le cap du mois, c’était pas une affaire)… bref un million de raisons de faire autre chose que d’écrire.
Depuis lors j’ai participé en juillet à un marathon de 50.000 mots avec des règles bien moins strictes, et j’ai quand-même réussi à dépasser 25.000 mots. Mais tout ça m’oblige à faire deux constats:
– écrire c’est pas un job pour les paresseuses chroniques dans mon genre
– je suis nulle en fiction; j’ai les idée et la ligne directrice, et j’arrive pas à remplir de bla-bla les vides entre 2 événements clé. C’est fort ennuyeux car j’aimerais beaucoup avoir atteint le niveau de fortune de JK Rowling dans les 10 prochaines années.

Bon c’est un peu dommage que j’arrive plus à raconter des histoires alors que j’étais si prolixe quand j’étais ado (si peu talentueuse aussi, faut dire, la maison Harlequin m’aurait ri au nez). Ca me fait hésiter à m’y remettre pour cette année.
En même temps c’est mon mois d’octobre qui est surchargé, rien à l’horizon pour novembre, j’aurai pas d’excuse pour pas avoir le temps d’écrire. Enfin si, une: faut que je m’occupe de mon blog.

Alors vous en dites quoi: je réessaie ou je réessaie pas?

PS: ce post fait 500 et quelques mots, donc 50.000 mots ça représente l’équivalent de 100 billets comme celui-ci. L’équivalent de 3 mois de blog intensif, environ.

Publicités
 

10 Responses to “NaNoWriMo kézako?”

  1. telys Says:

    Plus on pratique, plus on progresse non ? Si t’as rien de prévu en novembre, pourquoi pas retenter l’expérience… J’aime bien ce genre de défi planifié dans le temps.
    Au fait, tu dois écrire en français ou en anglais ?

  2. Londoncam Says:

    J’aimerais savoir écrire de la fiction… Mais comme toi, si j’ai des idées, je suis incapable de décrire correctement (je me pars dans des détails sans intérêt), de remplir… Bref j’ai les idées mais pas les mots.

  3. jahzz Says:

    tu as raison n’y participe pas ça nous priverait de tes billets pendant un mois.

    ceci est un compliment et un encouragement déguisé (je précise parce que via le clavier c’est pas forcément compréhensible).

  4. Marie D. Says:

    @ telys: tu écris dans ce que tu veux, et faut pas pousser, là j’écris en Français! Ce qui m’enmpêcherait de m’y mettre est essentiellement ma paresse chronique 🙂

    @ Londoncam: moi je manque de détails, hi hi, avec moi l’histoire serait bouclée en trois chapitres avec uniquement les événements clé. Déformation professionnelle je pense. On devrait peut-être s’associer?

    @ jahzz: tu es trop gentil, j’apprécie le compliment à sa juste valeur. Si je m’y mets, tu accepterais de me servir de coach-encouragements?

    Y a des chances que si je m’y colle, je vous en rabatte les oreilles pendant un mois, en perdant mon précieux temps à glandouiller ici au lieu de bosser!

  5. Violetine Says:

    Mais tu vas y arriver cette fois ! Commence déjà à y penser, sans rien écrire ! 😉

  6. Marie D. Says:

    @ Violetine: c’est gentil de m’encourager 🙂
    Ca fait quand-même 1600 mots par jour, tu sais, soit environ deux heures de travail! (quand tout va bien). Mais bon j’y pense…

  7. tout ce que je peux te dire, c’est que si tu t’y mets, je suis à fond avec toi!!
    moi j’aurais pas le courage…

  8. Marie D. Says:

    @ arti: merci artichaut 🙂

  9. silphi Says:

    Et pourquoi tu le ferais pas en nous blogant le truc en même temps ? ^^

    Sinon, le 19 octobre, je fais un concours de nouvelle où t’as une nuit pour écrire aussi (Cf. bannière sur mon blog) !

  10. Marie D. Says:

    @ silphi: ben j’y pense mais vous balancer ma prose en direct c’est quand même un peu dur. Normalement on écrit comme un malade pendant un mois, ensuite on passe aux moins deux autres mois à faire des corrections et des changements!!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s