En Avoir Ou Pas

…des amis, un amoureux, un boulot, de l’argent, des nouvelles fringues, une maison, des idées, des opinions, un blog…

Je suis devenue une ratte des champs… août 22, 2007

Filed under: Ma vie en technicolor — Marie D. @ 8:48

Or donc, les filles et les garçons (maintenant que j’en ai clairement identifié au moins un, je voudrais surtout pas qu’il se sente exclu), aujourd’hui je suis allée voir la seconde partie de mon shooting, où le broccoli cèdait la place à des carrottes mais ça n’est pas le propos.

Ce shooting se faisait à Bruxelles. Et moi, Bruxelles, j’y ai vécu durant 7 ans.  Je m’y suis installée, toute vaillante, à l’âge de 22 ans pour me rapprocher de mon travail et aussi pour prouver bêtement à un tas de collègues plus âgés que moi aussi j’étais une vraie adulte qui pouvait se débrouiller sans ses parents.
Au début j’ai bien aimé: l’énorme complexe de cinéma à 5 minutes à pied, les belles boutiques, les théatres, des tonnes de restos et de petits cafés sympas. Et puis j’ai rencontré plein de gens venus d’autres pays que je n’aurais sans doute jamais pu croiser ailleurs. J’ai pu reprendre des tas de cours du soirs intéressants, il y avait des écoles à tous les coins de rue. J’en ai bien profité durant quelques années, je trouvais plein de bons côtés à la vie en ville.

L’an dernier je suis revenue vivre dans ma petite ville de province avc un ras-le-bol total. Bruxelles c’était bien joli, mais je payais contravention sur contravention parce que j’étais obligée de garer ma voiture où je pouvais en rentrant chez moi le soir (il y a bien moins de places de parking que de voitures, hélas). Les autres habitants de la maison bouregeoise convertie en apparts étaient tout sauf respectueux du sommeil des autres. Le traffic est continuellement intense, le moindre déplacement prenait un temps fou. Mais surtout, la vie devenait chère, horriblement chère, et j’étais incapable de trouver quelque chose de plus grand que mes 50 m2 dans des prix qui me laissent encore de quoi acheter des nouilles et du beurre durant tout le mois.

J’ai donc repris le chemin en sens inverse pour investir une petite maison avec jardin et garage que je loue à un prix tellement ridicule que vous ne le croiriez pas. Mais de temps en temps je me rends encore à Bruxelles voir les amis qui y résident, encore que comme ils font tous pareil que moi, ils sont de moins en moins nombreux et j’y vais de moins en moins souvent.

Et bien hier en y allant, je ne sais pas si c’est le fait que je n’y avais pas mis les pieds depuis un moment, mais ça m’a semblé moche à périr. Il faut aussi que je vous explique, qu’à cause d’une imprécision de mon gps-chéri (qui d’habitude ne se trompe jamais), je n’ai pas pris le chemin le plus direct. Je me suis donc retrouvée dans une toute petite rue, derrière la gare du Nord, connue nationalement pour… les dames qui y travaillent! Et croyez-moi, elles travaillaient, même à 14 heures, et il y avait du public! Le studio photo, installé dans un loft hors de prix parce que situé en centre ville, se trouvait en fait à deux rues de là. A Bruxelles, la richesse côtoye la misère tout le temps.

Sur le chemin du retour, j’ai traversé toute la ville par les grands boulevards pour rejoindre le périph, et j’ai trouvé que tout était laid, et sale, et délabré, presque à l’abandon. Il y a du très beau à Bruxelles, dans un noyeau au centre d’un tas de choses très moches.

Bref, j’étais bien contente d’être de retour dans ma petite ville à moitié campagnarde. (Difficile à situer pour qui ne connaît pas mais disons que la frontière française vers Maubeuge est à moins de 30 km). Je ne sais pas si les choses ont vraiment enlaidi en 2 ans ou bien si c’est moi qui ait perdu l’habitude, mais vraiment, je suis certaine que jamais de la vie je ne pourrai retourner vivre là-bas.

Ca y est, je suis devenue une ratte des champs.

Advertisements
 

5 Responses to “Je suis devenue une ratte des champs…”

  1. Violetine Says:

    C’est bien pour ça que, moi, je suis très bien à Toulouse, les bons aspects d’une ville, sans les mauvais..

    Les restaurants sympathiques, les jolies boutiques, les beaux hôtels particuliers, les cinémas, tout ce qu’il faut tout prêt.. Et puis, même si la ville s’agrandit, elle n’est pas encore trop grande, pas trop d’embouteillages, pas trop de barres d’immaubles moches.. Pourvu que ça dure !

    Et puis en plus il fait beau, enfin, en temps normal.. 😉

    Ptètre que je suis pas super objective non plus, puisque c’est ma ville natale et qu’en plus, j’y ai tous mes amis, ou presque.. Mais bon, j’y suis bien !

  2. silphi Says:

    Je suis un pur citadin, c’est pour ça que j’habite en plein coeur de Lyon qui est une ville fantastique où je me sens bien : shopping, concerts, restaus, bars, deux fleuves, des péniches, tout y est ! 😉

  3. silphi Says:

    Rha, c’est parti trop vite !!!! Et merci pour le « garçon » ^^

  4. Jef (20six) Says:

    a y est, y a un 2 ème spécimen de la gent masculine qui passe par ici et c’est un marseillais né à Marseille (moi donc)…
    J’ajoute que même s’il manque la mer (ou l’océan ou au moins un lac) à Bruxelles, il me semble qu’on y trouve au moins une qualité : les transports en commun sont de bien meilleure qualité qu’ici (plus fréquents, plus agréables, moins chers…)

  5. Marie D. Says:

    @silphi: j’imagine que quand on est dedans depuis toujours ça ne fait pas le même effet. Dailleurs quand j’y étais je ne voyais pas les choses de la même façon.

    @Jef: welcome! effectivement s’il y a bien un truc qui fonctionne à Bruxelles (en tous cas dans le centre) ce sont les transports publics, il faut bien avouer que dans le reste du pays ce n’est pas aussi bien…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s