En Avoir Ou Pas

…des amis, un amoureux, un boulot, de l’argent, des nouvelles fringues, une maison, des idées, des opinions, un blog…

Un brocoli, c’est moins sexy qu’un top model, mais c’est plus difficile à photographier août 21, 2007

Filed under: Le Méchant Monde de l'Entreprise — Marie D. @ 9:12

Or donc les filles, aujourd’hui j’ai passé 7 heures dans le studio d’un photographe, pour shooter (oui, je suis une pro, je dis shooter) 2 plats et 3 accessoires. Et ben je vous le dis, c’était tout sauf glamour.

Ca n’était évidemment pas mon premier shooting de bouffe, sauf qu’avec ma parenthèse de 3 années dans le joyeux monde du pharmaceutique (les pilules c’est encore moins glamour, alors on ne les photographie pas) j’avais un peu oublié comment ça se passait. Sans compter que la technique n’arrête pas d’évoluer, je savais même pas qu’on faisait des photos assis derrière un Power Mac G5.

Bref… Etaler du fromage râpé brin par brin à la pince à épiler, déposer de fausses gouttes de rosée sur des légumes, faire des retouches au cirage sur un gratin pour qu’il ait l’air plus doré, et recommencer encore et encore pendant des heures, c’était moyen intéressant. En plus on photoshoppe quand-même tout après!!!!

Si au moins je travaillais dans la mode, je ferais des photos de vraies filles. Ca n’irait sans doute pas plus vite, mais je pourrais passer l’après-midi à faire des comparaisons entre elles et moi, et le week-end suivant à dire du mal d’elles avec les copines. Franchement, ça serait plus drôle.

Tiens j’en profite pour vous remettre un petit film Photoshop. Les accros reconnaîtront la musique de Nip/Tuck.

Advertisements
 

11 Responses to “Un brocoli, c’est moins sexy qu’un top model, mais c’est plus difficile à photographier”

  1. Eugénie Says:

    « faire des retouches au cirage sur un gratin » —> Beurkk, il y a plus glamour 😉

    Bon, au moins le gratin ne fait pas de caprices, il ne crie pas qu’il a trop chaud et n’exige pas des retouches de maquillage! Et puis, tu as pu t’extraire du bureau, et ca c’est toujours sympa, non?

  2. Myrtille Says:

    Hé hé fastoche … non sans dec’ à part pour les retouches de peau (là le mec ou la nana taquine grave !) je suis apte !!! 😉 Bon moi je suis fan du filtre ‘fluidité’ de toshop … c’est quand, dans la démo, on rétrécit le nez et on fait sourire la fille !!!

    Ah ah ! J’ai fait un stage chez un illustrateur hyper-réaliste, c’est à dire qui retouche absolument tout sous photoshop ou même qui dessine direct des fruits plus vrais que nature sur sa tablette graphique … je restais la bouche ouverte à le voir faire ! Quel talent !!!

  3. Marie D. Says:

    @Eugénie: Dieu merci, manquerait plus qu’il parle, ce gratin! Il ne se plaint pas mais il fond sous les projecteurs, ce qui n’est guère mieux
    Pour l’exctraction du bureau, c’était tout une aventure qui mérite un post séparé…

    @Myrtille: ça me fascine, déjà depuis que j’ai découvert l’outil « doigt » ma vie a changé alors là tu penses! Fluidité j’ai jamais essayé mais je vais me documenter sur la question. Tu as déjà vu ce film ou ou part d’une fille assez grosse pour la transformer en top model? Incroyable!

    Les magaazines nous mentent les filles, il ne faut pas l’oublier!

  4. Londoncam Says:

    J’aimerais bien voir ce que ca donne, ton travail d’hier…
    Sinon, les filles, a propos de toshop, y’a le billet suivant, paru hier… http://enfantgatee.free.fr/modules/news/article.php?storyid=299

  5. CelineC Says:

    Merci pour ce post phénoménal, tu me rappelles le temps ou je shootais des tissus, à moitié couchée sur une table de salle de réunion. Je disais au tissu « bouge, ooui c’est bien, fais l’amour avec mon objectif ». Le tissu, cet être docile, m’écoutait sans broncher et j’avais des photos géniales. De mon point de vue, s’entend, et à peine photoshopées. Just un poil…

  6. Silphi Says:

    En même temps, t’es pas obligée de suivre la conversation insipide du brocolis et c’est un bel avantage non ? ^^

  7. Marie D. Says:

    Les filles vous êtes trop drôles! Ca peut faire l’amour avec l’objectif, le broccoli??

  8. Marie D. Says:

    @Silphi, c’est pas un peu machiste de considérer que tous les modèles ont une conversation insipide? Hum… Est-ce qu’elles ont une conversation en fait? ;-p

  9. Silphi Says:

    @ Marie : que nenni non point jeune fille, je réfute l’accusation ! C’était une conclusion de « et le week-end suivant à dire du mal d’elles avec les copines. Franchement, ça serait plus drôle. »

    Mais peut-être aurai-je interpreter quelque peu rapidement l’étendue de vos propos…

    Et plus sérieusement, j’ai des copines dans la mode, certaines sont même mannequins et on est tous d’accord pour dire que c’est pas forcément dans ce milieu que les conversations sont les plus interressantes ^^

  10. silphi Says:

    Au fait, non ça avance pas des masses cette historie d’html, chère geekette. je vais m’en occuper plus avant la semaine prochaine 😉

  11. […] un bouton et hop, tout va bien, mais non. Si on le laisse faire, on peut se retrouver avec des broccolis rouges et des poivrons verts plutôt que l’inverse (pour le poivron ça peut passer, mais […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s