En Avoir Ou Pas

…des amis, un amoureux, un boulot, de l’argent, des nouvelles fringues, une maison, des idées, des opinions, un blog…

Amour, gloire et boulot. mars 13, 2008

Un étude réalisée par l’institut Gallup et publiée en 2006 conclut que les gens sont plus engagés dans leur travail et plus productifs quand ils ont non seulement des amis au travail, mais surtout un(e) amie(e) spécial qu’ils appellent "le conjoint de travail".

Non, le conjoint de travail n’est pas un mignon comptable avec qui vous couchez, rien à voir. Le conjoint de travail est une personne qui peut être de votre sexe ou pas, avec qui vous avez une relation spéciale mais totalement platonique. En gros votre point commun c’est le travail et ce qui s’y passe, en dehors de ça vous n’avez pas forcément beaucoup de contacts.

Intéressant, je me suis dit. Et il ne m’a pas fallu plus de 5 minutes pour conclure que j’ai bien un conjoint de travail. J’en ai toujours eu, ça a même souvent été des filles d’ailleurs, mais là c’est un gars et heureusement qu’il est là.
On ne se voit jamais en dehors du boulot, si on s’appelle ou s’e-maile hors des heures de travail, c’est toujours pour une raison professionnelle. On n’a pas de loisirs commun, je ne connais pas sa famille (il est marié et père) mais s’il y a de temps en temps un truc perso qui influence notre carrière et dont on a besoin de parler, on se précipite l’un chez l’autre. On peut disserter pendant des heures sur des événements de bureau, faire des private-jokes sur nos collègues, et parfois ça nous conduit à lancer ensemble de nouveaux projets (alors qu’on ne bosse pas dans le même département, mais on est au même niveau hiérarchique).

Apparemment ces relations ont du mal à survivre quand l’un obtient une promotion qui l’écarte, ou carrément change de job ou de société. Elles ne sont basées que sur les choses qu’on partage dans le travail, sans ce partage elles perdent leur raison d’être.

Moi ça me fait bizarre de penser au jour où mon conjoint de travail ne sera plus dans ma vie (mais bon, ce genre de chose m’est arrivé dans le passe, on pleure un bon coup et puis on avance). En ce moment je ne peux même pas l’imaginer. Parce qu’il peut toujours compter sur moi et surtout je peux toujours compter sur lui. Comme hier encore, mon boss est tombé malade au pire moment de l’année, j’étais dans la mouise totale avec un projet d’importance cruciale, et ben mon conjoint de travail a réorganisé sa soirée pour pouvoir m’aider à tout boucler, en s’arrangeant pour que quelqu’un aille chercher ses gamins à sa place et tout et tout. Je l’aurais bien embrassé tellement j’étais soulagée.
Y a pas à dire, mon conjoint de travail, j’le kiffe grave. Enfin, pendant les heures de bureau, quoi.

About these ads
 

7 Responses to “Amour, gloire et boulot.”

  1. annick Says:

    oui, c’est vrai qu’il y a toujours un ou une collègue avec qui le courant passe plus qu’avec les autres mais juste au boulot. et ça change effectivement s’il y a changement de service ou de grade.

  2. cyborgjeff Says:

    J’ai vécu le même genre de chose,.. ce qui est difficile, c’est que là ou je travaille, il y a bcp de "mouvement", et ils sont tous parti.. au bout de 3.. j’en ai mare de recrer ce genre de connivance intelectuel…

    Je me suffit donc (difficilement) de l’état actuel de mon bureau, enfait nous sommes 6 mecs dans le même bureau, les seuls à s’occuper de l’informatique dans tout notre service, et +/- du même age.. on se soutient donc l’un l’autre ;)… mais ce n’est pas pareil que ce que j’avais avant, relation privilégiée avec mon "conjoint de travail"… là je me sentais boosté, et on je le booster moi-même également.. on lancait de super idée et projet…

    Mnt, j’ai trouvé refuge dans mon 2° boulot, ou je suis devenu co-gérant avec un ancien ami que je n’avais plus vu depuis 10ans !

  3. cél Says:

    Et quand on a qu’un seul collègue, on est obligés de le prendre lui? :-) Ca me manque, des collègues…

  4. Londoncam Says:

    Moi aussi j’ai un conjoint de travail, c’est une fille d’ailleurs ! C’est d’ailleurs grâce à elle si je suis dans ma boîte actuelle. Elle vient d’ailleurs de passer au rang hiérarchique supérieur, et je ne crois pas que cela affectera nos relations, au contraire…

  5. Myrtille Says:

    Bon en voilà une bonne raison de rester dans ta boite et de pas devenir freelance aaahhhhhh j’ai pas de copain de travail !

  6. Marie D. Says:

    @ annick: je précise que je pensais pas à ton gros collègue quand j’ai écrit ça :-)

    @ cyborgjeff: rester le dernier c’est l’enfer, moi dans ces cas-là je suis chaque fois partie, j’ai pas supporté

    @ cél: non, non, Dieu merci! Il m’est arrivé aussi de ne pas avoir ce genre de collègue. C’est pas infaisable, c’est juste moins drôle.

    @ Londoncam: vous êtiez amies avant, non? c’est vrai que parfois entre filles les relations de boulot prennent d’autres dimensions et durent plus longtemps

    @ Myrtille: oui ben crois-moi y a d’autres inconvénients qui valent largement de faire free-lance!

  7. Tiens, c’est marrant ca, une petite relation platonique dépourvue de toutes conséquences… C’est étonnant mais c’est quand même au travail que certains passent le plus clair de leur temps, il est donc normal que des liens se nouent. D’ailleurs, si on inverse la chose, nos amitiés du monde réel interfèrent rarement sur le monde professionnel, il y a comme une barrière invisible entre les deux… Bon, j’arrête de philosopher là, bon week end ;-)


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.