En Avoir Ou Pas

…des amis, un amoureux, un boulot, de l’argent, des nouvelles fringues, une maison, des idées, des opinions, un blog…

Le prix de la beauté. mars 10, 2008

Filed under: Fièvre acheteuse — Marie D. @ 8:00  
Tags: , ,

Je suis récemment tombée sur un article intitulé "L’économie américaine s’écroulera-t-elle si les femmes arrêtent de détester leur apparence naturelle?". Suffisamment interpellant pour que je m’arrête et que je lise.

Effectivement, aux Etats-Unis, l’industrie cosmétique représente 30 milliards de dollars par an, et croît de 20% chaque année. C’est un chiffre d’affaire astronomique, mais ce qui m’a interpellé encore plus, c’est sa croissance. Comment donc nos besoins en cosmétiques peuvent-ils augmenter au point que nous dépensions 20% de plus chaque année pour les satisfaire. (J’extrapole sur le fait que les chiffres soient identiques en Europe, mais il n’y a pas de raison qu’ils soient fondamentalement différents.)

Pour poursuivre ma réflexion sur le sujet, j’ai décidé d’examiner de plus près ma propre situation. Vous savez que je ne recule jamais devant l’analyse de mes dépenses, et en plus je considère que je ne suis pas "haute-maintenance", comme fille. Bien sûr, je vais chez le coiffeur de temps en temps(un coiffeur de quartier où je paye moitié moins que ce que je dépensais chez Camille Albane à une époque), j’achète des cosmétiques mais généralement en supermarché ou quelque fois en parapharmacie (dont les prix sont raisonnables) – je rentre maximum deux fois par an dans une parfumerie-, je vais très peu chez l’esthéticienne et pour des choses peu coûteuses, je ne vais pas chez la manucure… Bref je dépense probablement moins que bien des filles que je connais.

Et ben je peux vous dire que j’ai été assez surprise des chiffres. J’arrondis pour être sûre de ne pas oublier quelque chose mais j’en suis à 1.500€ par an. Vous vous rendez compte? Mille cinq cent euros!! Plus ou moins répartis comme suit:

  • coiffeur: 300€ (pour une coupe/colo tous les 2 mois)
  • produits capillaires (j’achète des soins professionnels): 140€
  • soins de la peau (démaquillant, crème de jour, gommage, auto-bronzant, esthéticienne etc…): 635€
  • maquillage: 390€

Et pourtant, contrairement aux vêtements, je n’achète pas des produits cosmétiques tous les mois, je me contente plutôt de remplacer les produits quand je les termine! Bref, j’hallucine complètement…

Je poursuis mes recherches sur le web, cherchant à savoir combien les femmes dépensent en moyenne pour leurs cosmétiques, afin de pouvoir situer ma propre consommation. Las, pas d’infos pour la France ou la Belgique, mais bien pour l’Angleterre où la moyenne est de 4.500€/an. Argh, je suis encore raisonnable, apparemment!

Mais pourquoi dépensons-nous tout cet argent (je dis nous parce que je ne suis vraiment pas toute seule sur ce coup-là, hein)? Je suppose que nous avons intégré l’idée que, comme la nourriture, les cosmétiques sont des produits de première nécessité. Et donc à l’heure où notre pouvoir d’achat semble diminuer drastiquement, nous continuons à dépenser des milliers d’euros en produits de beauté.
Mais pourquoi donc? La réponse est dans un sondage effectué en Grande-Bretagne: à la question "pensez-vous qu’une femme puisse être belle au naturel", seulement 3% des femmes ont répondu oui.

Ce qui confirme qu’effectivement, nous faisons vivre toute une industrie avec nos complexes, avec l’image que nous nous faisons d’une belle femme – image largement façonnée, je vous le donne en mille, par l’industrie cosmétique!

Bien sûr que non, je ne vais pas cesser dès aujourd’hui de porter du maquillage. Il est indéniable que pour toutes les femmes qui s’achètent des produits de beauté, ceux-ci font partie de rituels qui aident à se sentir bien et à avoir confiance en soi. Moi-même je préfère partir bosser bien maquillée avec un teint de poupée, c’est clair que si j’ai mauvaise mine, je vais aborder ma présentation au management de manière moins sereine – c’est bête mais c’est comme ça, j’ai besoin d’avoir l’air au top pour être réellement au top de ce que je peux faire.
En plus l’industrie cosmétique génère aussi une masse d’emplois (dont beaucoup d’emplois féminins d’ailleurs) qui ne sont pas un luxe.

Mais quand-même, je trouve que ça vaut la peine de s’arrêter 5 minutes et de réfléchir à nos motivations dans ces achats. Ca peut être intéressant de distinguer ce qu’on achète à grand frais dans l’espoir d’un miracle dont on sait qu’il ne viendra pas (les rides sont les rides, quand elles sont là elles ne partent plus sauf chirurgie, pas besoin d’investir dans des crèmes à 300€), et ce qu’on fait pour se sentir mieux au quotidien (par exemple une colo pour couvrir ses cheveux gris ou un fond de teint qui donne bonne mine).
L’industrie cosmétique nous vend de l’espoir, et elle nous le vend chèrement. En acheter un peu pour se sentir bien, ça me semble une bonne idée. Y claquer un budget qui nous permettrait de partir 15 jours en vacances à l’étranger, j’en suis moins sûre…

Et vous, vous en êtes où dans vos achats cosmétiques? Compulsive ou spartiate? Vous avez une idée de ce que vous dépensez?

 

21 Responses to “Le prix de la beauté.”

  1. Ciboulette Says:

    C’est fou, ces chiffres ! Perso, je ne suis pas une dingue de produits de beauté mais j’ai "besoin" de mes produits de base : une bonne crème de jour, une autre pour le contour des yeux, un peu de maquillage, la plupart du temps achetés dans la même marque dans les grandes surfaces. J’ai pas l’impression de dépenser beaucoup mais je suis certaine que si je faisais le compte, j’arriverais aussi à un résultat étonnant… J’vais y être attentive, tiens !

  2. Annouchka Says:

    Claquer des fortunes dans les cosmétiques c’est plutôt un signe de malaise, mal dans sa peau donc envie de soigner l’apparence peut-être. Enfin je dis ça je dis rien, je ne suis pas vraiment la reine des cosmétos (j’ai vraiment le strict minimum dans ma salle de bain) et je ne suis jamais allée chez l’esthéticienne (ça choque toujours les gens quand je dis ça). Pas calculé encore à combien s’élèvent mes dépenses annuelles, ce que je sais en tout cas c’est que je repousse toujours d’aller chez le coiffeur à cause du prix (pas loin de 100 euros mèches + coupes, vraiment abusé).

  3. Fressine Says:

    Je n’ai pas une idée précise de ce que je dépense mais dans la mesure où j’achète toujours les mêmes produits en mode remplacement et bien je ne pense pas dépenser plus que toi par an.
    Mais ça fait beaucoup tout de même quand on y pense, mais ça reste indispensable et le minimum vital en ce qui me concerne en tant que femme !

  4. La Princesse Says:

    très intéressant de chiffrer, je ne pensais vraiment qu’on pouvait dépenser autant en une année en cosméto…

    En y réfléchissant 2 min, je me dis que je vais rarement chez le coiffeur, je ne vais jamais chez l’esthéticienne, et je ne me fais jamais faire de manucure…Par contre, j’aime bien tester de nouveaux produits et m’offrir du maquillage régulièrement. Donc je suppose que mon budget tourne allégrement autour des 2000 euros / an…

    Comme Annouchka, je repousse toujours le coiffeur, tant je trouve que certains abusent..( me facturer un après shampooing 5 euros, ça me crispe prodigieusement)

  5. Baudouin Says:

    Y a les mêmes chiffres pour les mecs ? Je dois être à moins de 100 € de coiffeur par an et même en me rasant trois fois par jour avec ce qui se fait de plus cher, j’aurais du mal à atteindre 1500 eurals annuels…

  6. annick Says:

    aucune idée… je ne vais pas chez le coiffeur, ni chez l’esthéticienne, ni chez la manucure ni rien… aucune idée d’ailleurs de combien coûte mon shampoing, ma crème de jour ni mon vernis à ongle, je sais c’est mal…

  7. Dr. CaSo Says:

    Entre le coiffeur une ou deux fois par an, les petites crèmes, et le rouge à lèvre, je pense que je dépense au très grand maximum 50 euros par an. Ouf!

  8. JS Says:

    Je me suis jamais posé la question… Mais c’est vrai que ça fait un peu peur, surtout le coup des 3% des femmes qui disent qu’on peut être belle au naturel ! Après, tout dépend de ce qu’on appelle naturel… Pour certains = sans maquillage, pour d’autres = aucun soin quelconque mis à part une simple douche quotidienne. Il y a déjà une nuance !

  9. cyborgjeff Says:

    0_0 quand je pense que je demande 3x à madame si c’est bien utile d’acheter un crayon à oeil chez Yves Rocher ;!

    Mais bon.. pourtant je suis encore assez accroc au produit de série homme… j’ai de la cire difficile à trouver, du scrub, une armoire de plusieurs 10 aines de parfum différents, différents gamme de déodorant, du champoing bien spécifique (un truc Elseve Vert Citrus), Un nettoyeur de peau Nivea à base de comcombre,… Pfoou quand j’y réfléchi…

    Et j’ai encore sur mon bureau depuis plusieurs mois un petit échantillion de Clarins Paris Men Gel Hydratant Anti-polution… Ca fait longtemps que je voudrais en acheter un grand, mais c’est 35€.. je trouve ca beaucoup trop cher… Alors je pense aussi à m’acheter une crème après rasage de chez BioMachin (Heureusement j’oublie les noms…)

    Pfuuu, le matin il m’arrive de prendre plus de temps pour m’appreter que madame…

    honte sur moi ;(

  10. Lauren Says:

    Il y a quelques mois, après un énième shopping ruineux chez Séphora, je me suis posée la même question: combien représente mon budget beauté par an ? Ben… j’en suis arrivée à plus de 2000 euros par an… Je me demande ce que ça va donner quand j’aurai besoin de soins anti-âge…

  11. Marie D. Says:

    @ ciboulette: c’est clair que je ne pourrais pas vivre sans de bonnes crèmes, pas juste pour le luxe mais surtout parce que sinon bonjour les problèmes de peau hyper-sèche!

    @ Annouchka: chez ma coiffeuse de quartier, je paye maximum 50€ pour la coupe et la couleur (ou les mèches, à une époque). Ca vaut la peine de chercher un bon coiffeur qui ne fasse pas forcément partie d’une enseigne prestigieuse ou qui soit dans un quartier chic!

    @ Fressine: oui ça grimpe vite tu sais, même en remplaçant des pots vides!

    @ la Princesse: c’est un bon exercice d’apprendre à dire non à son coiffeur, la prochaine fois essaye de refuser le soin ;-)

    @ Baudouin: voir cyborgjeff, il doit y avoir moyen de faire mieux!

    @ Annick: si ça ne t’empêche pas d’acheter à manger, ça va ;-)

    @ Dr CaSo: 50€?? ou bien tu as oublié un zéro ou bien tu as un problème de conversion avec le dollar? ou alors la vie est VRAIMENT moins chère au Canada?

    @ JS: je crois que dans ce cas-ci, "au naturel" voulait dire sans produits

    @ Cyborgjeff: Yves Rocher c’est pas cher, et franchement un crayon à côté de tous tes trucs c’est pas grand chose! ;-)

    @ Lauren: les soins anti-âges ne doivent pas forcément coûter plus cher pour être efficace. Mon contour des yeux Avène coûte moins de 20€, il y a d’excellents anti-rides en parapharmacie pour moins de 25 (contre 70 ou 80 au minimum en parfumerie). D’ailleurs une étude américaine a révélé qu’un des anti-rides les plus efficaces au monde était l’Oil of Olaz à moins de 15€!!

  12. Lilo Says:

    Je me suis rendue compte de l’importance du budget beauté (et surtout de le caractère "incompressible" qu’on lui accorde de nous même) quand j’ai cessé de travailler.
    J’ai réduit toutes mes dépenses au strict minimum, et la beauté était devenu mon plus gros poste.
    Mais impossible de vivre sans hydratant. La peau tire, s’émiette… J’ai testé les produits de supermarché, pour réduire le coût, et pire encore, un ou deux jours, ça se calmait, mais après, c’était encore pire. Même hydratée, ma peau se craquelait. Ils faisaient plus de dommages que de bien.
    Même chose pour le nettoyage de peau avec du savon pour éviter d’acheter du spécifique, etc…
    Quand on est habituées, impossible de baisser sa consommation, ou sa qualité (une journée sans baume à lèvres et elles partent en lambeaux, alors qu’adolescente, je n’en mettais qu’au ski…).
    Et tout ça sans compter la maquillage (que j’avais donc stoppé pendant cette période, puisque je ne le considérais pas comme essentiel à ma survie).
    Donc ça ne m’étonne pas, ça ne peux pas baisser, ça ne peut aller qu’en augmentant…

  13. Vedekaa Says:

    3% des femmes qui déclarent qu’une femme peut être belle sans maquillage ???
    La vraie réponse se trouve peut-être dans le % d’hommes qui répondraient oui. Parce qu’entre nous, quand je marche dans la rue, entre les filles qui font preuve d’un mauvais gout largement outrancier et celles qui ont confondu le pinceau avec la truelle, tu peux me croire, c’est pas toujours la peine de dépenser des fortunes pour ressembler à un tableau de Picasso..
    Mais tout ça, ce n’est que mon bien modeste avis !
    Alors que prendre ces 4500 euros de british, et les épenser en petits week end champêtre ou virées improvisées, c’est quand même vachement mieux, non ?

  14. Baudouin Says:

    Donc, pour un mec, dépenser peu, c’est mal et pour une fille dépenser beaucoup (trop ?) c’est mal ?

  15. Violetine Says:

    C’est vrai que j’ai un minimum de produits dont je ne me sépare jamais : mascara, fard à paupière gris et pinceau qui va avec, démaquillant, crême hydratante et cotons.. Ca c’est vraiment le strict minimum.. Mais habituellement, il y a quand même aussi fond de teint et poudre, et gloss pour sortir et gommage.. Bon, évidemment shampoing et après-shampoing mais ça compte pas ça, quand même ? C’est pas énorme, no ?

    Après, le coiffeur, je n’y vais quasiment jamais, l’esthéticienne non plus, la manucure non plus.. En fait je crois que je ne dépense pas assez, ça doit être ça.. ;)

  16. Marie D. Says:

    @ Lilo: c’est rigolo, quand j’ai eu fini mes comptes je me suis justement demandée ce que je ferais si je devais me retrouver sans boulot pendant 6 mois! j’imagine que je m’en tiendrais à une seule crème nuit/jour/visage/yeux, un gros pot de nivea pour le corps et un mascara de supermarché…

    @ Vedekaa: sincèrement j’aurais quand-même du mal à arriver à 4.500€, je pense, sauf si j’achetais systématiquement les versions ultra-chères en parfumerie des produits que j’utilise (genre, le fond de teint à 40€ au lieu de 11, la crème de nuit à 90€ au lieu de 25, etc…) mais je préfère vraiment faire autre chose de cet argent!

  17. Baudouin Says:

    Au fait… On peut avoir les adresses mail des 3% des femmes qui déclarent qu’une femme peut être belle sans maquillage ?

  18. cyborgjeff Says:

    Wep… j’en discutais avec madame.. je crois qu’elle doit pas user plus de 300 à 400€ par an… ;)

    Mais beau, je dois bien admettre je n’ai que peu d’accroche au maquillage, au début, je n’aimais pas du tout qu’elle en utilise,… Raaah, il n’y a rien à faire une femme avec un rouge à lèvre rouge pétant cacher sous un masque de fond de tein.. pour moi, c’est personne.. c’est quelqu’un qui n’ose pas se montrer comme il est… C’est tellement plus beau un visage naturel, pourquoi paraitre ??

    Bon, je ne dit pas, il y a des méthodes de maquillages juste pour remettre un peu avant les yeux ou quoi.. du léger.. (je pense que tu as du en parler dans ton blog, mais bon, je dois bien admettre que je ne m’attarde pas dans ce genre de post non plus :) )…

    Les cheveux c’est autres choses… madame, change souvent, je trouve que ca lui va bien d’être toujours différentes dans ces coiffures et colo… ca fait partie de sa personnalité…

    Bref moi, si je peux me permettre, j’aimerai quand même dire que je suis de ne pas être le seul homme à préférer une femme qui est comme elle est, qu’une femme qui se cache derrière son maquillage !

  19. Marie D. Says:

    @ cyborgjeff: se maquiller ça ne veut pas dire prendre la truelle et ressembler à un camion volé! Perso je trouve que pour tous les jours l’essentiel est d’avoir bonne mine en donnant l’impression de ne pas s’être maquillée – un upgrade, quoi :-) Après le reste c’est une question de se faire plaisir. Parfois j’ai envie d’en faire plus avec les yeux par exemple, ben si je suis d’humeur je me lâche. C’est comme les jolies fringues ou les couleurs de cheuvex, le but c’est de s’amuser. Mais je suis d’accord pour dire qu’il vaut mieux éviter de tomber dans le vulgaire, évidemment! (et hélas certaines filles ne situent pas bien la frontière)

  20. Kawazu Says:

    Je crois comprendre (et approuver) ce que veut dire cyborgjeff. Pas la crème de soin, la couleur sur les cheveux, le léger anticernes,… Mais les, et je vais volontairement utiliser ces termes pour mieux traduire le sentiment, triche-yeux, triche-teint et autre triche-qqch. Cette impression de mensonge sur soi qui se dégage. Alors que, en tout cas, ici dans ma ville, des jolies filles/femmes au naturel, y’en a largement plus de 3%. Quand on sait ce que les mecs regarde en premier… (moi c’est les yeux ;))

  21. Marie D. Says:

    @ kawazu: bienvenue ici. J’ai tendance à considérer qu’on a exagéré quand tout le monde peut le voir, genre le fond de teint 4 couleurs au-dessus de ta peau pour avoir l’air bronzée, au final c’est souvent juste moche en fait.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.